orienté X-plane ... un peu :-)

Boeing 747-200 Felis

 

.

 

Mise à jour INS  1 et 2 ... et 3

(pdf dispo au dessus dans l'espace de téléchargement >> 747-200_MAJ_CIVA.pdf)

 

  • Activer le tripe mix (à faire à la mise en route sur les trois INS)
  • Tournez le CDU sur DSRTK/STS
  • Appuyez sur la touche 04 puis sur INSERT.

 

  • Sortir du mode de navigation INS et passer en HDG.

 

  • Saisie des coordonnées de la station VOR
  • Rentrez la fréquence du VOR choisi sur NAV1 pour le CIVA de gauche et /ou NAV2 pour le CIVA de droite et vérifier l’affichage d’une distance DME sur le RMI
  • Tournez le CDU sur WAYPT puis maintenez la touche 9 enfoncée jusqu'à ce qu'elle reste enfoncée.
  • Appuyez ensuite sur 7 pour entrer en mode de mise à jour
  • Tournez le sélecteur de waypoint sur n'importe quel waypoint de 1 à 9
  • Entrez les coordonnées de latitude, appuyez sur INSERT puis les coordonnées de longitude, appuyez sur INSERT

 

 

 

    • Vérification de la distance DME
    • Tourner le CDU sur DIST/TIME et vérifiez que la distance dans l'INS correspond à la distance affichée sur le RMI.

    • Saisie de l’altitude et de la fréquence du VOR

     

    • Tournez le CDU sur WAYPT
    • Maintenez la touche 9 enfoncée jusqu'à ce qu'elle reste enfoncée, puis appuyez sur la touche 3
    • Vérifiez que le waypoint est le même que celui où ont été saisies les coordonnées du VOR
    • Appuyez sur N (touche 2 du clavier) puis entrez l'altitude par incréments de 1000 pieds

                                       de 0ft à 500fr  saisir 0

                                       de 600 ft à 1500 ft  saisir 1  pour 1000 ft

                                       de 1600 ft à 2500 ft saisir 2 pour 2000 ft

                                       de 2600 ft à 3500 ft saisir 3 pour 3000 ft

                                       ....

                                      par exemple la balise VOR est à 2400 ft, il faut donc saisir 2

                                      sur le clavier appuyer une première fois sur la touche "2/N" pour initialiser la saisie

                                      puis de nouveau sur la touche 2 pour saisir la valeur puis sur INSERT pour valider.

    • Appuyer sur E (touche 6) puis entrer la fréquence VOR sur 5 digits (ex 144.00 saisir 14400) puis sur INSERT

     

    •  Lorsque vous êtes prêt à démarrer la mise à jour DME, appuyez sur WYPT GHG et entrez le numéro du waypoint dans lequel vous avez mis les coordonnées puis l’altitude et la fréquence du VOR
    • Appuyez sur INSERT

     

    • Pour le CIVA de gauche, le voyant INS UPDATING 1 s’allumera si la mise à jour démarre.
    • Pour le CIVA de droite, le voyant INS UPDATING 2 s’allumera si la mise à jour démarre.

     

    Vous pouvez utiliser d'autres fonctions INS pendant la mise à jour du DME.

    Tournez le CDU sur DSRTK/STS pour revenir à la fonction de point de cheminement normale.

     

    Mémo utilisation  mode EPR, EPR Limite et PA

    (pdf dispo au dessus dans l'espace de téléchargement >> 747-200_use_EPR_PA.pdf)

     

     

    Take off :

     

    • Trim  >> SET
    • Flaps >> SET
    • F/D >> ON and SET
    • MCP Alt >> SET
    • Mode  EPR >> EPR
    • EPR select  >> TOD
    • Push throttle lever  >>> EPR  1 .1
    • A/T >>   ON
    • Vr  >> Rotate
    • When altitude higher than  2500 .. 3000 ft >>                                        >> EPR Select  CLB
    • Reduce VS to increase speed (yoke)
    • PA  ON  // Atl Sel // Roll select (INS or HDG or VOR LOC)
    • If necessary adjust the speed increase with V/S
    • At the target speed>>  Pitch select  IAS

     

    Level change

     With V/S

    • New altitude set on MCP
    • Alt select  >> engage
    • Pitch sel >>  V/S
    • Adjust  VS
    • At new flight level  >>  Alt Hold  engage

    With MACH

    • New altitude set on MCP
    • Alt select >> engage
    • Pitch selector >> MACH
    • Climb control by means of throttles
       
       
       

     

     

     

     

     

    During Climb

     If you need

     Speed up :

    • Pitch select  V/S
    • VS down
    • At speed target >>  Pitch select IAS

    Speed down

    • Select >> V/S
    • VS up
    • At target speed >> Pitch select IAS

     

     

    At flight level

    • Alt Hold  >> engage
    • EPR select >> CRZ
    • At Mach target >> Mode EPR  MACH

     

    Descent

     

    • New altitude set on MCP
    • Alt select  >> engage

     

    With V/S mode :

    • Mode EPR >> SPEED
    • Adjust MCP Speed
    • Pitch Select  V/S
    • Adjust VS
    • Manage speed

     

    With IAS mode :

    • Mode EPR  >> SPEED
    • Set the speed index to the target descent speed
    • When speed target descent speed OK >>

                            >> Select >> IAS  (A/T  OFF)

    • Control of the descent by means of the throttles
    • Caution: When the target altitude is reached, Pitch select switches to OFF
    • A/T >> ON

     

     

     

     

     

    Change cruise speed

    Speed up

    •    Set bug A/T speed above the speed needle
    •    Mode EPR >> SPEED
    •    when the target cruise speed is reached >> Mode EPR >> MACH

     


    Speed down

    •    Set bug A/T speed below the speed needle
    •    Mode EPR >> SPEED
    •    when the target cruise speed is reached >> Mode EPR >> MACH

     

    Arrival and approach

     

    • Mode EPR  >>  SPEED
    • A/T   >>  ON
    • Use the MCP speed to adjust the speed
    • Arrival >> apply speed restrictions and/or ATC clearances
    • Approach >> apply flap/speed table

     

    Boeing 747-200 :  Gestion du carburant

     

    (PDF dispo au dessus dans l'espace de téléchargement >>  742_Procedure_fuel-v2-2.pdf)

     

     

    Configuration du système :

    Les réservoirs :

    • Quatre réservoirs principaux, ils sont nommés 1, 2, 3 et 4 et correspondants aux moteurs 1, 2, 3 et 4 (numérotation de gauche à droite).
    • Un réservoir central qui n’est lié directement à aucun réacteur.
    • Deux réservoirs de réserve 1A et 4A liés respectivement aux réservoirs principaux 1 et 4.
    • Les capacités d’emport des réservoirs sont détaillées plus bas.

     

    Les pompes de suralimentation (boost pump) :

    • Les réservoirs principaux 1, 2, 3, 4 disposent chacun de deux pompes de suralimentation. Les pompes des réservoirs principaux alimentent directement le moteur lié au réservoir et peuvent alimenter le circuit d’intercommunication.

     

    Les pompes de vidange (jettison pump) :

    • Seule les réservoirs 2 et 3 ont des pompes de vidange. Elles sont commandées par le panneau Jettison.

     

    Les pompes du réservoir central :

                Les pompes mixtes (override/jettison pumps) :

    • Ces deux pompes permettent soit le transfert de carburant vers les réservoirs 1, 2, 3 et 4 soit de vidange le carburant dans le circuit de largage (jettison).
    • Une notion importante à connaitre est que les pompes du réservoir central produisent une pression DOUBLE que les pompes des réservoirs principaux, en cas de fonctionnement simultané avec les pompes des réservoirs principaux elles permettent donc d’utiliser en priorité le carburant du réservoir central.

               La pompe de récupération (scavenge pump) :

    • Cette pompe, située dans le réservoir central, permet de transférer le reliquat de carburant, qui ne peut être pompé par les pompes mixtes, dans le réservoir n°2.

     

    Les vannes d’intercommunication (crossfeed) :

    • Ces vannes permettent de mettre en communication les réservoirs 1, 2, 3, 4 et le réservoir central grâce à un circuit commun, le circuit d’intercommunication. Ce sont les pompes de suralimentation des réservoirs 1,2,3,4 et les pompes mixtes du réservoir central qui mettent en pression ce circuit.

     

    Les réseaux d’alimentation, d'intercommunication, de vidange du carburant (voir schéma ci-dessous).

    • Un circuit d’alimentation (rouge, tank to engine feed) relie directement chaque réservoir principal à son moteur et peut alimenter le circuit d’intercommunication via les vannes d’intercommunication. La mise en pression du circuit d’alimentation est réalisée par les pompes de suralimentation des réservoirs principaux 1, 2, 3 et 4.
    • Un circuit d’intercommunication (hachuré rouge et blanc, crossfeed) permet de relier les réservoirs. Ce circuit permet l’entrée ou la sortie de carburant des réservoirs 1, 2, 3 et 4 et uniquement la sortie de carburant du réservoir central.
    • Un circuit de vidange (bleu, jettison) permet de larguer, si besoin, du carburant. Les réservoirs principaux 2 et 3 utilisent leurs pompes de vidange spécifiques, le réservoir central utilise les pompes de suralimentation et le carburant des réservoirs 1 et 4 doit être transféré dans les réservoirs 2 et 3 pour être larguer.

     

     

    Notions importantes :

    • Le réservoir central est toujours relié au circuit d’intercommunication (uniquement en vidange), ses pompes produisent le double de pression que celles des réservoirs principaux. Elles sont donc prioritaires dans le transfert de carburant.
    • Les réservoirs principaux 1,2,3 et 4 ne sont reliés au circuit d’intercommunication que lorsque leurs vannes d’intercommunication sont ouvertes. Ils peuvent fournir ou recevoir du carburant.

    Principes généraux d’utilisation du carburanr:

                Le carburant du réservoir central est consommé en priorité.

                Puis le carburant des réservoirs 2 et 3 alimente les 4 réacteurs jusqu’à ce que les quantités des réservoirs 2, 3, 1 plus sa réserve et 4 plus sa réserve soient égales.

                Puis chaque réservoir principal alimente son moteur.

                Tout au long du vol la symétrie de charge des réservoirs est contrôlée et des transferts sont réalisé si nécessaire.

     

     

    Capacité d’emport :

     

      Densité du carburant :  0.755 kg/l et 0.840 kg/l à 15 °C

      litre  =  volume en US galon / 0.26417

      litre  =  volume en UK galon/ 0.21997

     

      Capacité des réservoirs, le 747-200 de Felis utilise les quantités en caractères gras :

        Réservoir central          =  17 164 US Gal = 64 973 litres                      49 055 /  54 577 KG

        Réservoir 1                  =    4 482 US Gal = 16 966 litres                      12 809 /  14 251 KG

        Réserve 1                    =       534 US Gal =   2 021 litres                         1 526 /  1 698  KG

        Réservoir 2                  =  12 546 US Gal = 47 492 litres                      35 856 /  39 893 KG

        Réservoir 3                  =  12 546 US Gal = 47 492 litres                      35 856 /  39 893 KG

        Réservoir 4                  =    4 482 US Gal = 16 966 litres                      12 809 /  14 251 KG

        Réserve 4                    =       534 US Gal =   2 021 litres                         1 526 /  1 698  KG

     

        Total                                                     = 197 931 litres                      149 438/166 262 KG

     

     


     

    Tableau mémo des réglages et actions réalisés sur le panneau carburant

     

     

     


     

     Traduction (simplifiée) de : 747 FLYING MANUAL NORMAL OPERATIONS : FUEL

    Source :  BRITISH AIRWAYS

    Document original dispo plus haut dans l'espace de téléchargement >> 747 Classic Fuel Management.pdf

     

     Mise en route des moteurs :

     

       Démarrage des moteurs avec moins de 4500 kg dans le réservoir central.

    • Tous les moteurs doivent être démarrés en utilisant le réservoir principal du moteur.

     

       Démarrage moteur avec plus de 4500 kg dans le réservoir central.                         

    • Toutes les pompes principales des réservoirs 1,2,3,4 ON
    • Les pompes du réservoir central ON.
    • Les moteurs n° 1 et 4 utilisent le carburant du réservoir central, vannes de transfert OPEN
    • Les moteurs n° 2 et 3 utilisent le carburant de leur réservoir principal, vannes de transfert CLOSE

     

    Taxi : maintenir la procédure ci-dessus pendant un minimum de quatre minutes, ceci permet de s'assurer que le carburant utilisé pour le T/O a été correctement échantillonné.

    En cas de fonctionnement prolongé au sol, utiliser l'une des procédures suivantes pour les opérations au sol :

    -    Avec du carburant utilisable du réservoir central, utiliser le réservoir central pour tous les moteurs.

    -    En l'absence de carburant dans le réservoir central, continuer au sol en utilisant les réservoirs principaux 2 et 3 pour tous les moteurs jusqu'à ce que l'autorisation de décollage soit reçue ou jusqu'à ce que la quantité de carburant dans les réservoirs 2 et 3 soit égale à la quantité de carburant dans les réservoirs 1 et 4 plus les réserves.

    -    Revenir à la configuration de décollage appropriée pour le décollage.

     

    Décollage :

     

       Décollage - moins de 4500 kg dans le réservoir central.

    • Toutes les pompes principales des réservoirs 1,2,3,3 ON
    • Pompes réservoir central OFF
    • Vannes de transfert 1 et 4 OPEN
    • Vannes de transfert 2 et 3 CLOSE

     

       Décollage - plus de 4500 kg dans le réservoir central.

    • Toutes les pompes principales de suralimentation ON
    • Les pompes réservoir central
    • Vannes de transfert 1 et 4 OPEN
    • Vannes de transfert 2 et 3 CLOSE

     

    REMARQUE : Maintenez la configuration d'alimentation en carburant au décollage jusqu'à ce que le transfert soit terminé

     

    Climb/Cruise

       Contenu du réservoir central plus de 4500 kg

    • Vannes de transfert réservoirs 2 & 3............... OPEN
    • Pompes des réservoirs 1 et 4... OFF

     

       Effectuez ensuite la PROCEDURE 1.

       Procédure 1

     

    • Lorsque la quantité de carburant pour charge utile dans le réservoir central est atteinte ou lorsque les voyants de basse pression du réservoir s'allument :
      • Passer aux réservoirs principaux 2 et 3 pour alimenter tous les moteurs.
        • Vanne de transfert 1,2,3,4 …… OPEN
        • Pompes des réservoirs 2 et 3 … ON
        • Pompes des réservoirs 1 et 4 …. OFF
      • Récupérer le carburant du réservoir central si nécessaire.
      • Pompes du réservoir central................. ... OFF
      • Pompe de vidange (le cas échéant) ..... ON
      • Mettez la pompe de récupération hors tension lorsque son voyant PRESS faible s'allume en permanence.

     

       REMARQUE : Si la pompe de vidange est inopérante, il reste au maximum 1400 kg de carburant dans le réservoir central.

     

    • Continuer l'alimentation en carburant des réservoirs principaux 2 et 3 vers tous les moteurs jusqu'à ce que la quantité de carburant dans les réservoirs 2 et 3 soit égale à celle des réservoirs 1 et 4, plus les réservoirs de réserve 1 et 4.
    • Puis passer à l'alimentation en carburant du moteur par le réservoir principal.
      • Toutes les pompes des réservoirs 1,2,3,4 ....... ON
      • Une seules des vannes de transfert ………..... OPEN
      • Les autre vannes de transfert ……………….  CLOSE

     

       REMARQUE : Lors du décollage avec des charges de carburant ne nécessitant pas l'alimentation des moteurs par le réseau de transfert ou le réservoir central et que la charge de carburant est équilibrée, l'une des vannes d'alimentation transversale doit être fermée à l'achèvement de la liste de vérification après décollage

     

       Contenu du réservoir central moins de 4500 kg

     

    • Ne pas utiliser plus de 1810 kg du réservoir 1 ou réservoir 4
    • Pompes du réservoir central …….... ON
    • Vannes de transfert 2 et 3..................OPEN
    • Pompes des réservoirs 1 et 4............ OFF

     

       Suivre ensuite la PROCEDURE 1

      

       Le contenu des réservoirs 2 et 3 dépasse le contenu des réservoirs 1 et 4 plus les réserves 1 et 4.

     

    • Ne pas utiliser plus de 1810 kg du réservoir principal du réservoir 1 ou du réservoir principal 4
    • Vanne de transfert 2 et 3……..... OPEN
    • Pompes des réservoirs 1 et 4 ...... OFF

     

       Suivre ensuite la PROCEDURE 1       

     Transfert des réservoirs de réserve 1 et 4

     

    • CRUISE : Ouvrir les vannes de transfert des réservoirs de réserve No.1 et No.4 lorsque la quantité de carburant dans les réservoirs principaux 1 ou 4 atteint 2300 kg.

     

    Vérification avant la descente :

     

    • SI la quantité de carburant dans les réservoirs principaux 1 ou 4 est de 8 800 kg ou moins

            ET SI la masse brute de l'avion est de 289 000 kg ou moins

            ET SI tout le carburant utilisable du réservoir central (sauf le carburant de récupération) est utilisé 

           ALORS : Ouvrir les vannes de transfert des réservoirs de réserve No.1 et No.4

     Laisser les vannes de transfert ouvertes pour le reste du vol et les fermer après le stationnement.

     

    Carburant non équilibré

     En cas de déséquilibre du carburant, les mesures suivantes peuvent être prises :

     

    • Quantité de carburant d’un des réservoirs principaux 2 ou 3 plus élevée que l’autre lorsque les réservoirs 2 et 3 alimentent en carburant de tous les moteurs :
      • Vanne de transfert du réservoir (2 ou 3) ayant la faible quantité ...... CLOSE
      • Lorsque la quantité de carburant souhaitée est atteinte :
      • Vanne de transfert du réservoir (2 ou 3) ayant la faible quantité...... OPEN

     

    • Quantité de carburant élevée du réservoir principal lorsque celui-ci aliment son moteur :
      • Vanne de transfert de carburant du réservoir ayant quantité la plus élevée OPEN
      • Vanne de transfert de carburant du réservoir opposé ................................. OPEN
      • Pompes du réservoir opposé ………………………………………….…. OFF
      • Vannes de transfert des autres réservoirs ………………………………..     CLOSE

     Atterrissage

     Tous les atterrissages normaux seront effectués sur l'alimentation en carburant du réservoir principal vers le moteur, avec les vannes de transfert 1 et 4 ouvertes.

     

     

     

     

    (1) Le capitaine doit être informé de tous les changements de configuration du panneau de carburant affectant le système d'alimentation en carburant du réservoir au moteur.

    (2) Il est essentiel, lors de l'exécution de l'une de ces procédures, que les manomètres de pression de carburant du moteur soient surveillés jusqu'à ce que la configuration d'alimentation en carburant requise soit établie.

    (3) Il est interdit de dépendre complètement d'un seul réservoir pour alimenter les quatre moteurs sans une source de secours de carburant sous pression.

    (4) Pour les opérations avec peu de carburant (carburant total inférieur à 40 000 kg), il faut éviter les accélérations et décélérations rapides dans les plans horizontal et vertical.

     

     

     

     

     

    Gérer les cookies

    Ce site utilise des cookies nécessaires à son bon fonctionnement en interne. Ils ne peuvent donc pas être désactivés. Aucun cookies d'extractions de données pour réaliser des statistiques ou d'autres utilisation à des fins commerciales ne sont utilisés. This site uses cookies necessary for its proper functioning. They cannot be deactivated. No cookies are used to extract data for statistical or other commercial purposes.



    Consulter les mentions légales